ON: 0889.092.003   
ATTENTION

Le site n'est pas encore entièrement traduit en français.
Nos excuses.
Bref historique des moulins
L’homme commença à moudre dès qu'il utilisa le blé comme nourriture. Bien avant qu'il ne soit question de moulins, il avait déjà découvert que le blé se digérait facilement à condition qu'on le débarrasse de l'enveloppe, appelée le son, et qu'on le moule. Dans nos régions, on cultive le blé depuis quelque 2500 ans avant Jésus-Christ. C'est l'orge qui est la plus ancienne céréale. Ensuite sont apparus le froment, l'avoine et le seigle.

Dans les premiers temps, on moulait le grain de manière très primitive : les grains de blé étaient broyés sur une sorte de pierre prévue à cet effet, tâche qui était la plupart du temps accomplie par les femmes, les esclaves ou les malfaiteurs. Par la suite, on a utilisé des moulins à main rotatifs. Moudre le grain était devenu plus simple et moins fatigant. Il paraît même que durant la Seconde Guerre Mondiale, l'on se servait encore de tels moulins.

Plus tard encore, ce furent des chevaux ou des ânes qui actionnaient les meules, c'est ce que l'on appelait les moulins-manèges.
Aux environs de l'an 100 avant Jésus-Christ, l'on construisit des moulins à eau et l'énergie corporelle fut remplacée par la force hydraulique.

Il existait autrefois de nombreuses théories quant à l'endroit où l'on vit pour la première fois s'élever un moulin à vent. Beaucoup supposent que le plus ancien type de moulin vertical à vent, c'est-à-dire un moulin en bois ou moulin sur pivot, est une invention flamande. La première référence à un moulin sur pivot en bois date de 1183. Il s'agit d'un moulin situé à Wormhout en Flandre française, une région qui appartenait autrefois au Comté des Flandres. Dans d'autres références à des moulins à vent de la fin du 12ème siècle également, on évoque les moulins flamands. Une raison supplémentaire qui pousse à croire que la Flandre est le berceau des moulins à vent, est le fait qu'aucune autre région n'ait atteint une telle perfection technologique en matière de moulins à vent.

Les moulins en pierre, appelés moulins à toit mobile par les meuniers, sont apparus aux 14ème/15ème en Flandre.

Il y a environ 200 ans, la Flandre comptait, outre plusieurs centaines de moulins à eau, pas loin de 3000 moulins à vent (= 1 moulin par 500 à 1000 habitants). Ce nombre élevé démontre que les moulins ont exercé durant des siècles une fonction sociale non négligeable et qu'ils étaient d'un grand intérêt. Essayez d'imaginer que, de pratiquement partout, il était possible de voir un moulin tourner ... pensez également à toutes ces activités qui se déroulaient autour du moulin : les chevaux qui, plusieurs fois par jour, tiraient une charrette pleine de sacs de grain jusqu'à celui-ci, le meunier qui écoutait les meules tourner, qui, du bout des doigts, sentait si la farine était assez fine et si elle ne chauffait pas trop, lui qui nouait les sacs et qui, de temps à autres, jetait un coup d'œil à l'extérieur afin de s'assurer qu'aucune tempête ne s'annonçait.

De ces 3000 moulins à vent, il n'en reste aujourd'hui que 200 environ, dont la plupart sont en très mauvais état. Ce déclin considérable connaît trois grandes raisons : l'apparition des machines à vapeur et des meuneries industrielles au début de ce siècle dont la rentabilité étaient bien supérieure à celle des moulins à vent, les destructions durant la Première Guerre Mondiale (car l'on envoyait des messages au moyen des moulins ou parce qu'ils étaient utilisés comme poste d'observation) et les tempêtes qui ont renversés de nombreux moulins (en automne 1940 par ex., une dizaine de moulins ont ainsi été soufflés).

Ces dernières années heureusement, l'intérêt porté à ce type de bâtiments a fortement augmenté. De nombreux cours pour meuniers sont à nouveau organisés et comptent essentiellement parmi leurs participants des jeunes gens désireux d'apprendre ce très ancien artisanat, pourtant assez complexe et qui comporte certains dangers. Presque tous les moulins qui fonctionnent encore à l'heure actuelle sont aujourd'hui entretenus par des bénévoles.
Molenroutes
Tijdschrift Vlaamse Molens
In de pers...
14-11-2015
Het Laatste Nieuws

Molens worden opgeknapt

14-11-2015
Het Laatste Nieuws

Molens gooien deuren open

13-11-2015
Krant Van West-vlaanderen

Vredesmolen 250 jaar in 2016

12-11-2015
Het Laatste Nieuws

Renovatiewerken Katerheidemolen volop bezig

10-11-2015
Het Nieuwsblad

Pietendriesmolen zoekt nieuwe wind

Oost-Vlaamse Molens
Verzekeringen

© Alle rechten voorbehouden - Oost-Vlaamse Molens vzw